Gaza en Palestine

Le terrorisme de l’État israélien

  • Une fois de plus, les bombes s’abattent sur Gaza. L’armée israélienne a transformé depuis des années ce territoire en un « laboratoire » où l’on expérimente les effets du blocus. On manque de tout à Gaza : de nourriture, d’eau, d’électricité, de carburant, de ciment, de médicaments, de matériel scolaire…
  • Le peuple palestinien a le droit absolu de se défendre. Toute tentative de mettre sur un même plan l’agresseur occupant et les victimes de cette occupation est indigne.

« C’est toujours l’oppresseur, non l’opprimé, qui détermine la forme de la lutte. Si l’oppresseur utilise la violence, l’opprimé n’aura pas d’autre choix que de répondre par la violence. Dans notre cas, ce n’était qu’une forme de légitime défense. » Nelson MANDELA

Évolution de la Palestine de 1946 à 1999

Évolution de la Palestine de 1946 à 1999

La complicité de l’Occident

  • François Hollande accueille en triomphe le terroriste Nétanyahou et s’oppose à la reconnaissance de l’État palestinien à l’ONU.
  • L’Union Européenne signe l'accord permettant l’entrée des produits israéliens sans test ni procédure d’évaluation.
  • Les États-Unis soutiennent inconditionnellement le gouvernement israélien.
  • La justice internationale refuse de poursuivre les dirigeants israéliens coupables de crimes de guerre pendant l’opération « Plomb Durci » contre Gaza en 2008-2009.

À voir :

Agenda :

À l'Équitable Café
54 cours Julien 13006 Marseille
(métro ligne 2 - arrêt Notre-Dame du Mont)

This entry was posted in Palestine et monde arabe and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.